Conférence : Swiss International die neue Graphik — l’école new yorkaise (1931–1965)

« Plusieurs modernistes allemands, dont Jan Tschichold, émigrent en Suisse à la fin des années 1930, emportant avec eux les expérimentations et méthodologies du Bauhaus. Une scène graphique suisse va émerger, influencée par ces préceptes de conception rationnels et animée par des designers qui vont théoriser leur approche du design, enseigner et beaucoup publier. Parallèlement, d'autres graphistes européens vont émigrer aux États-Unis, y trouvant les moyens de concrétiser leurs idées plastiques nourries des avant-gardes. Ils seront directeurs artistiques de magazine, publicitaires ou conseillers en identité visuelle globale. Le pragmatisme américain va s'emparer de l'efficacité moderniste pour renforcer le développement industriel et développer des systèmes graphiques à grande échelle.
Nous cheminerons en compagnie de Jan Tschichold, Max Bill, Richard Paul Lohse, Josef Müller-Brockmann, Karl Gerstner, Carlo Vivarelli, Max Huber, Emil Ruder, Max Miedinger et Adrian Frutiger, Herbert Bayer, Paul Rand… »


Par Sandra Chamaret, de l’atelier Grand Ensemble
C’est ce soir, à l'ECV 27, rue Buffon 75005 18h30 - 20h30 https://nvite.com/ecvmdt/c841